Lancement de la concertation préalable au 1er aménagement de la RD1 par le département

Inscrit dans le cadre du projet municipal 2014-2020, la reconquête du fleuve et des berges a pour but de sublimer la remarquable potentialité d’un tel espace. Fort de son patrimoine naturel et historique, ces berges de Seine boulonnaises sont au cœur des projets du département qui va tout mettre en œuvre pour leur redonner vie.

Sur un linéaire de six kilomètres, les berges sont longées par la RD1 qui borde la Seine de Paris à Saint-Ouen en passant par Levallois-Perret et Boulogne-Billancourt. C’est une voie structurante d’intérêt général. Il s’agit de réussir à réaliser un ensemble similaire à celui de la « vallée rive gauche » qui a été inaugurée en mai dernier, et a permis le réaménagement des berges de Seine sur les communes de Meudon, Sèvres et Issy-les-Moulineaux.

 

Jusqu’à maintenant, le quai Georges Gorse est peu praticable et agréable, et la circulation y est exclusivement dédiée au trafic routier. Ce projet d’aménagement vise ainsi à créer une promenade verte entre le pont Renault et le pont de Billancourt afin de permettre la cohabitation de tous les usagers. Le projet suit trois grands axes : offrir une nouvelle relation à la Seine, végétaliser les berges en leur redonnant un aspect naturel et créer des conditions de circulations apaisées et adaptées entre tous.

Il existe deux propositions d’aménagement : le scénario préconisé par les partenaires et une variante. Le scénario préférentiel incite à planter plus d’arbres, les berges y seraient aménagées en pentes douces, de larges zones de gazon seraient plantées. La variante propose de planter moins d’arbres que la première mais prévoit plus de places de stationnement ainsi que la création d’un trottoir le long de ces places. Dans les deux cas, une large promenade de 3 mètres de largeur en moyenne va voir le jour, véritable belvédère entre le pont Daydé et l’avenue Pierre Lefaucheux.

Le département lance donc une concertation préalable jusqu’au 29 juin à l’Hôtel de ville afin de débattre sur ce projet – estimé à 80 millions d’euros. C’est désormais au public de donner son avis …  

 


Concertation jusqu’au 29 juin. Présentation dans le hall de la mairie de Boulogne-Billancourt, 26 avenue André-Morizet. Permanences le jeudi 7 juin de 14 heures à 19 heures dans le hall de la mairie. Réunion publique mardi 19 juin, à 19 heures, dans les salons de l’hôtel de ville.