Le groupe scolaire des Sciences et de la Biodiversité : une école verte au coeur du Trapèze

La nouvelle école du Trapèze a ouvert ses portes à la rentrée 2014. Cet équipement public a vocation à promouvoir les sciences, la biodiversité et le développement durable par son architecture et l'enseignement qui y est dispensé.

Avec le groupe scolaire Robert Doisneau,le groupe scolaire du macrolot A4est sera le second équipement scolaire du Trapèze. Bien plus qu’une école, cet établissement a vocation à promouvoir les sciences, la biodiversité et le développement durable par son architecture et l’enseignement qui y sera dispensé.

C’est l’agence d’architecture Chartier Dalix qui a été désignée pour réaliser l’ouvrage. Elle a envisagé ce projet comme un morceau de paysage habité plus que comme un simple bâtiment. Deux éléments à la fois distincts et complémentaires le composent :

  • Un mur habité, qui constitue l’ensemble de la façade du projet. Ce mur est composé de blocs de bétons préfabriqués qui varient en profondeur, créant ainsi une façade évolutive faite d’anfractuosités, d’interstices et de trous de diverses tailles qui permettent d’accueillir à la fois de la végétation muricole (plantes grimpantes et plantes de roches) et des petits oiseaux. Le mur d’enceinte qui enserre souplement l’édifice sur toute sa circonférence varie en hauteur. Il débute à 2,20 m sur la traverse Jules Guesde, pour culminer à plus de 14 m sur la traverse nord-sud.

 

  • La terrasse végétalisée, véritable jardin suspendu qui accueille trois strates de végétations. La terrasse est un terrain de ressources pour la faune et garantie le succès de la biodiversité. Elle contribue également au bien-être des immeubles de bureaux du Nord et des logements au Sud en offrant un point de vue sur une zone de nature diversifiée.

Ce bâtiment, où s’entrelacent bâti et végétal, forme un ensemble qui se fond harmonieusement dans une topographie aux douce déclivités. La façade et la terrasse seront l’écrin d’une nature primitive qui apportera une nouvelle biodiversité au cœur du macro-lot, faisant de l’Ecole de la biodiversité le poumon vert du Trapèze est.

Doté de 18 classes (11 élémentaires et 7 maternelles), ce morceau de paysage certifié HQE abritera également un gymnase ouvert aux associations de la commune et pouvant accueillir des compétitions régionales, un restaurant scolaire de grande qualité et un centre aéré ouvert les mercredis et les jours de semaines en période de vacances scolaires.

Les maternelles seront situées en rez-de-chaussée et les élémentaires dans les trois étages suivants. Chaque niveau scolaire aura sa cour de récréation, celle des classes élémentaires étant disposée au-dessus de celle des maternelles. Chaque cour de récréation aura un traitement de sol minéral agrémenté de mobiliers et de quelques arbres.

L’Ecole de la biodiversité offrira aux élèves la possibilité d’un enseignement spécifique leur permettant de découvrir et d’approfondir au quotidien  les sciences, la nature, la connaissance de la faune et la flore qui nous entourent. Une opportunité pour permettre à chacun de s’attacher à protéger notre environnement. Cet enseignement sera d’ailleurs mis en pratique dès la rentrée 2013 dans certaines classes de l’ancien collège du Vieux Pont de Sèvres.

Avec ce projet, la SAEM Val de Seine Aménagement et la Ville de Boulogne-Billancourt prouvent à nouveau leur attachement à la mise en place d’un quartier urbain aux fortes ambitions environnementales.

En savoir plus

En chiffres

18 classes maternelles et élémentaires

540 enfants

1 centre de loisirs pour les classes maternelles et élémentaires

1 gymnase de 250 places